Atemia Atemia Atemia Atemia Atemia

Tourisme de découverte économique : ATEMIA est dans le dernier numéro d’Eco Savoie-Mont-Blanc

LE BUREAU SAVOYARD D’ÉTUDES ET D’INGÉNIERIE DÉVELOPPE DES SOLUTIONS CLÉS EN MAIN DÉDIÉES À LA VISITE DE SITES ÉCONOMIQUES.
Par Sophie Boutrelle – Janvier 2019 – ECO SAVOIE MONT-BLANC

Des coopératives laitières dans le Val d’Arly et en Maurienne, des installations de traitement des eaux usées sur le bassin chambérien ou bien encore le réseau de chaleur du Mans… Ce sont quelques-uns des sites industriels aménagés par Atemia Equipements, la dernière-née des filiales d’Atemia, pour accueillir du public. « En forte croissance, le tourisme économique permet de valoriser des métiers et des process industriels, de faire de la pédagogie auprès du public, de générer du chiffre d’affaires quand le circuit de visite se termine par une boutique », souligne Jérôme Caviglia, le fondateur et président d’Atemia.

UN AXE STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT
Fondé en 2005 en Savoie, le bureau d’études et d’ingénierie touristique emploie une douzaine de salariés. Il a réalisé un chiffre d’affaires de 1 million d’euros en 2018 et vise 1,5 million pour 2019. Pour se développer sur le marché du tourisme économique, il mise sur son expertise et sur un réseau de partenaires qui lui permettent de gérer la globalité des opérations, de la conception à l’exploitation, en passant par les aménagements. « Les enjeux réglementaires, sécuritaires, techniques doivent être pris en compte pour l’accueil de visiteurs dans des lieux dont ce n’est pas la vocation initiale. Il faut aussi beaucoup d’animation et d’événementiel pour faire vivre ces sites dans la durée », ajoute Jérôme Caviglia.
Atemia est par ailleurs un des actionnaires de L’Autre vallée, la société créée en janvier 2018 pour reprendre l’exploitation du centre des Nivéoles, à Aillon-le-Jeune, dans le cadre d’une délégation de service public. Elle se charge des activités de pleine nature et séminaires du complexe. Son ambition est d’ouvrir un deuxième site en 2019 où elle pourra déployer l’intégralité de son savoir-faire en matière d’ingénierie touristique.

Consulter l’article

Sophie Boutrelle – Janvier 2019 – ECO SAVOIE MONT-BLANC